Célébration de la journée internationale de la femme édition 2022

Le Burundi a célébré mardi 18 octobre 2022, la journée internationale de la femme rurale édition 2022. Organisée par le ministère en charge de la solidarité nationale, cette journée a été célébrée dans la capitale politique Gitega sous le thème : « La femme rurale au cœur de l’alimentation équilibrée pour tous ». Les cérémonies étaient rehaussées par la présence du Secrétaire permanent au ministère en charge de la solidarité nationale, Pontien Hatungimana, du représentant résident de l’OMS au Burundi, du Gouverneur de Gitega ainsi que d’autres hauts cadres et cadres dudit ministère.

La célébration de la journée internationale de la femme rurale était agrémentée par des danses traditionnelles relatant le rôle et l’importance de la femme rurale dans la société burundaise et l’exhibition du tambour burundais. Cette journée a été marquée par ailleurs par l’exposition-vente des produits manufacturés fabriqués par les femmes et les produits agricoles, fruit des efforts et du labeur de la femme rurale.

Dans son discours de circonstance, le Secrétaire permanent au ministère en charge de la solidarité nationale Pontien Hatungimana a indiqué que les femmes rurales contribuent énormément au développement du pays en général et des familles en particulier, à travers les travaux champêtres et l’élevage du petit bétail. Pour cette raison, la femme rurale est considérée comme pilier du développement, sous plusieurs angles.

De son côté, la représentante des femmes rurales a salué les initiatives du Gouvernement burundais et de ses partenaires pour soutenir la femme rurale et promouvoir son développement intégral. Elle a apprécié entre autres la mise en place de la banque d’Investissement et de Développement pour la Femme (BIDF), l’accès libre de la fille à l’éducation ainsi que la participation de la femme dans les instances de prise de décision et bien d’autres.

Néanmoins, elle déplore le fait que les femmes rurales subissent encore des violences en famille et dans la communauté et demande au Gouvernement du Burundi de consentir plus d’efforts pour protéger davantage la femme rurale des attaques dirigées contre elle, en mettant en place d’autres instruments juridiques qui militent pour la protection et la promotion des droits de la femme.

Au nom du représentant du système des Nations Unies au Burundi, le représentant résident de l’OMS au Burundi, Dr Xavier Crispin a laissé entendre à cette occasion que les Nations Unies apprécient positivement le rôle de la femme rurale au Burundi. Il a fait savoir que les Nations Unies soutiendront toujours les initiatives visant l’autonomisation politique et socio-économique de la femme rurale.

Les cérémonies se sont clôturées par la visite des stands des produits vivriers et manufacturés fabriqués par les femmes rurales, dans une exposition-vente qui va durer deux jours.

Source: Radio Television Burundi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *