Le Président de l’Assemblée nationale rehausse de sa présence le lancement d’une croisade organisée par l’Israel Church Burundi (ICB)

” Les miracles promis par Dieu pour son peuple feront du Burundi et de l’Afrique un paradis”, tel est le thème retenu par Israel Church Burundi, ICB en sigle, à sa 9 ème édition d’une croisade de jeûne et de prière de 40 jours pour le pays et les dirigeants. Le lancement qui s’est déroulé samedi 15 octobre 2022 au Boulevard de l’Indépendance a été rehaussé par la présence du Président de l’Assemblée.

Que le Burundi soit une étincelle de génie pour le rayonnement de l’humanité, cette promesse divine est déjà connue, a rappelé le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe qui doute néanmoins de l’engagement et de la détermination de tout un chacun. Pour ce faire, tout le monde doit d’abord peser le poids de sa pierre angulaire pour l’édification de ce Paradis. Chacun selon sa vocation devrait apporter sa contribution.

Pour sa part, le Président de la Chambre basse du Parlement burundais propose les ouailles en général et tout le monde en particulier de procéder à la connaissance de soi afin de nouer une nouvelle alliance avec Dieu. De cette manière, Dieu n’hésitera à exaucer nos prières dont la pluie que nous avons tellement besoin pour l’heure. La prière, l’esprit de solidarité entre dirigeants et dirigés et la repentance sont les balises qui mènent tout droit à cette nouvelle alliance. Que chacun sente le calme et la paix dans son for intérieur pour se revigorer, afin qu’il soit une étoile pour son prochain, a souhaité le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe.

Concernant la pluie qui a tari, le Numéro Deux Burundais pense qu’il y aurait une anguille sous roche. Peut-être que les hommes auraient trébuche quelque part. L’humilité devant les serviteurs de Dieu s’avère nécessaire pour que le Tout-Puissant leur révèle l’égarement des hommes. Ces derniers sont prêts à se repentir. Par ailleurs, l’esprit démoniaque qui envahit les hommes n’est pas à écarter dans cette calamité. Que le Seigneur pourchasse ces démons, a-t-il encore imploré.

Source: National Assembly of Burundi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *