Ce 10 avril, à la permanence nationale de ce parti, les femmes patriotes-Inyankamugayo du CNL ont célébré la Journée internationale des droits des femmes. Agathon Rwasa, président dudit parti, reconnaît la contribution des femmes dans le développement du pays.

« Si on regarde bien dans les ménages, généralement les femmes agricultrices contribuent jusqu’à 80 % de la récolte. Cela insinue alors que le développement dépend beaucoup des femmes », souligne Agathon Rwasa.

Il a tenu à rappeler que les femmes sont plus nombreuses dans le pays et leur a demandé de s’atteler au travail afin de contribuer efficacement dans le développement du pays.

Quant à Marie-Immaculée Ntacobakimvuna, secrétaire nationale à la promotion féminine dans ce parti, les femmes se voient privées de certains droits au Burundi.

Elle a cité notamment, certains hommes qui empêchent leurs femmes à travailler et certains employeurs qui n’embauchent pas les femmes suite aux congés de maternités.

Mme Ntacobakimvuna a en outre demandé aux femmes patriotes-Inyankamugayo de travailler dans des groupements pour leur développement et le développement de leur pays.

Source: IWACU Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.