La ministre de la communication, de la Technologie de l’information et des médias Léocadie Ndayisaba a effectué mardi le 18 janvier 2022, une visite de prise de contact dans les médias publics notamment la Radio Télévision Nationale du Burundi(RTNB), l’Agence Burundaise de Presse(ABP), la Publication de Presse du Burundi (PPB), la CIEP pour s’enquérir de l’état des lieux de ces médias.

Toutes ces directions générales sous tutelle du ministère ayant les médias dans ses attributions visitées par la ministre Léocadie Ndacayisaba travaillent normalement mais connaissent des défis de manque des moyens de fonctionnement, manque du personnel, les maigres salaires, des arriérés de salaires, des disparités salariales et le manque du charroi.

Le Directeur Général de la RTNB Eric Nshimirimana a demandé à la ministre Léocadie Ndacayisaba d’apporter son soutien pour la mise en œuvre du plan stratégique de cette institution inspiré du PND2018_2027 et du plan sectoriel du ministère, son soutien a été également sollicité pour la réhabilitation des routes qui relient les antennes de réémission avec les routes principales ainsi que la mission que RTNB s’est assignée de décentralisation de ses services dans 3 régions Gitega, Ngozi et Makamba .

A la Publication de Presse Burundaise (PPB), le DG Nathan Ntahondi demande à la ministre de la communication de les soutenir dans 2 projets essentiels de cette institution à savoir le Renouveau digital et dans la valorisation de son plan stratégique aligné au PND2018_2027 et dans la stratégie sectorielle du ministère.

A la CIEP, les responsables de cette institution qui œuvrent pour la communication de développement se lamentent que celle-ci vient de passer des années sans statut et demande à la ministre de la communication de les soutenir pour qu’ils aient un statut actualisé.

La ministre de la communication, des Technologies de l’information et des médias a promis de continuer à s’entretenir avec les responsables des médias publics pour résoudre les défis notamment faire le plaidoyer pour le remplacement des retraités et du personnel parti pour des fins individuelles mais également elle va plaider auprès de la hiérarchie en vue d’améliorer les conditions de vie et de travail pour le personnel de ces médias publiques.

S’agissant des travailleurs de l’ABP qui connaissent le défi de statut étant toujours régi par le statut d’une direction alors qu’elle est une direction générale, la ministre les a tranquillisés.

Concernant le remplacement des personnes de l’ABP qui sont accusées de détournement des fonds de l’État, la ministre de Léocadie Ndacayisaba a suggéré qu’il faut attendre que l’affaire soit vide en justice.

Source: Radio Television Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.