La mauvaise nouvelle a été annoncée dans la nuit du 2 avril 2022 par un proche de la victime, il était tout en en pleurs. « Chers frères et amis de la croix, je voudrais vous communiquer que notre représentant légal vient d’être tué par balle. Il vient de mourir pour rien ».

Celui qui affirmait avoir été dans une réunion avec Jean-Gordien Niyungeko, représentant légal de l’Eglise Euzebu au Burundi juste avant sa mort, révèle qu’il est mort sur-le-champ alors qu’un invité avec qui il rentrait a été grièvement blessé.

Ses audios ont été vite partagés sur les réseaux sociaux. Le blessé succombera de ses blessures à l’hôpital selon une source digne de foi. La mauvaise nouvelle sera confirmée par le porte-parole du ministère en charge de la Sécurité publique dans l’avant midi de ce 3 avril 2022.

« Ce samedi, 2 avril 2022, vers 20h, en commune Muha, zone Kanyosha, au quartier Ruziba, des criminels non encore identifiés armés de fusils de type d’AK47 ont tiré sur le nommé Jean-Gordien Niyungeko, représentant légal de l’Eglise Euzebu au niveau national et le Pasteur Salvator Nzambimana de la même Eglise aux États-Unis, en vacances au Burundi. Le défunt représentant légal de l’Eglise Euzebu faisait des manœuvres pour faire entrer le véhicule à son domicile », a fait savoir Pierre Nkurikiye, porte-parole du ministère de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique.

D’après lui, l’intervention de la police a été rapide mais en vain et l’OPJ a fait le constat et les enquêtes approfondies continuent pour interpeller ces criminels.

L’Eglise Euzebu est l’une des églises burundaises qui connaissent des conflits et des crises de leadership. En mars de cette année une soixantaine de pasteurs d’Euzebu ont été révoqués en commune Nyanza-lac.

Source: IWACU Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.