Clôture d’un atelier de formation de cinq jours organisé par le CICR, à l’intention de trente officiers supérieurs de la FDNB et de la PNB. Organisé à Bujumbura du 12 au 16 septembre 2022 sous le thème: « les militaires dans les opérations de sécurité intérieure », l’atelier a été sanctionné par la remise des certificats aux  officiers participants.

Les militaires sont parfois appelés à apporter leur soutien aux organes habituellement chargés de faire respecter la loi et  à maintenir l’ordre lorsque ceux-ci ne parviennent pas à maitriser la menace. Ils seront alors amenés à conduire des opérations de sécurité intérieure, dans le respect du droit international des droits de l’homme. En vue de cette finalité, le Comité International de la Croix Rouge a organisé du 12 au 16 septembre 2022, un atelier de formation à l’intention des officiers supérieurs de la Force de Défense Nationale du Burundi et de la Police Nationale du Burundi sous le thème: « les militaires dans les opérations de sécurité intérieure ».

Dans son allocution, lors de la remise des certificats, le Général de brigade Télesphore Barandereka, chargé de l’instruction, de l’ entraînement et des opérations au sein de la FDNB a, au nom du chef de la FDNB,  indiqué que cet atelier a permis aux participants d’acquérir des outils nécessaires qui renforceront leurs capacités sur le rôle des militaires dans les opérations de sécurité intérieure en collaboration avec la police ou les autres  services de sécurité intérieure ou de façon autonome.

Il a cet effet recommandé aux bénéficiaires de la présente formation de s’investir pour capitaliser les acquis de celle-ci, à travers l’organisation, le contrôle de l’instruction et l’entraînement  visant une meilleure application des règles du DIH et des DIDH.

Pierre Emmanuel DUCRUET, chef de mission du CICR au Burundi, a quant à lui fait savoir que le CICR en initiant cette activité à l’endroit des corps de défense et de sécurité, avait comme objectif, de susciter des réflexes de coordination au moment des opérations conjointes. Ainsi, a-t-il poursuivi, « grâce à cet atelier, vous avez pu mener des échanges fructueux entre professionnels de la police et les professionnels de l’armée,  qui vont certainement vous aider dans vos missions ultérieures lors des opérations que vous pourrez effectuer soit ici au Burundi ou ailleurs dans le monde ».

Au nom des participants, le colonel de police Lambert Habonimana a indiqué que cet atelier a été pour eux, une bonne occasion d’échanges d’expériences et de discussions entre les participants sur des bonnes pratiques à adopter pendant les opérations conjointes, en plus des exposés sur des sujets si riches, qui ont été à l’agenda du programme durant les cinq jours qu’a duré l’atelier. Il a profité de cette occasion pour remercier les experts du CICR et d’autres intervenants qui les ont accompagnés durant cette période.

Les officiers participants à cet atelier étaient composés des cadres responsables des opérations,  et  entraînement dans les Etats-Majors et les grandes unités ainsi que leurs homologues de la PNB.

Source: Force De Defense Nationale du Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.