L’armée congolaise et des éléments du Contingent burundais envoyé au Sud-Kivu à l’Est de la RDC dans le cadre de la Force régionale de l’EAC, la Taskforce dans la partie sud du Sud-Kivu ont conjointement mené une «’’opération offensive à haute intensité’’ contre le groupe armé étranger, le Front national de la libération (FNL) dirigé par le Général burundais autoproclamé Aloys Nzabampema », a fait savoir ce dimanche 27 novembre le porte-parole des opérations Sukola II, axe Sud de la province du Sud Kivu, le lieutenant Marc Elongo.

Selon lui, la Taskforce (FARDC-FND) a pour mission de traquer de tous les groupes armés locaux et étrangers. Elle a attaqué les éléments du FNL et les a délogés de toutes les quatre collines surplombant la localité de Nabombi, un ancien poste de commandement et la base logistique du Général Aloys Nzabampema.

« Ces hommes armés ont été délogé et étaient en cavale et ce sont réfugiés dans la forêt d’Itombwe en territoire de Mwenga sans aucune issue après avoir subi une forte perte en hommes et matériels (40 assaillants neutralisés) », a précisé le lieutenant Marc Elongo.

D’après lui, les forces loyalistes de la Taskforce sont actuellement en consolidation de la localité de Nabombi et mènent des opérations en profondeurs en vue de projeter une manœuvre future afin de mettre cette force négative hors d’état de nuire.

Le commandant du secteur opérationnel Sukola II Sud, Sud-Kivu, le Général major Ramazani Fundi appelle la population du moyen et haut plateaux d’Uvira à collaborer avec les forces loyalistes afin de mettre un terme à l’existence de ces groupes armés locaux et étrangers dans la partie sud du Sud-Kivu et interpelle les jeunes à se désolidariser des groupes armés et à répondre positivement à l’appel à la mobilisation lancé par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi.

Signalons que le Chef de l’Etat burundais, Evariste Ndayishimiye en même temps président en exercice de l’EAC est à Nairobi pour prendre part à la reprise des consultations politiques dans le cadre du Processus de Nairobi pour la Paix et la Sécurité en RDC. Il s’est entretenu ce dimanche avec son homologue kényan, William Ruto.

Source: IWACU Burundi

By pr.web