Andy Mwag : ’’mon nouvel album est un nouveau pas’’

’’Champion’’, c’est le nom du nouvel album du musicien burundais Andy Mwag, il est inconsolable depuis le décès de son ami et collaborateur, la star rwandaise Yvan Buravan.

Lancé ce vendredi 11 novembre avec son label ’’Kuza Music’’, cet album semble déjà prometteur. Andy Mwag chante en kirundi, en français, en swahili et en anglais dans cet album aux sonorités à cheval entre l’Afrobeat et la World-Music, avec une touche ou des accents tradi-modernes et le tout dans un mélange mélodieux, époustouflant.

’’Mvugisha’’ est le titre phare de cet album, cette chanson cartonne déjà avec plusieurs ’’Views’’ et commentaires sur le compte officiel YouTube d’Andy Mwag. Il a tenu, avec ses musiciens, à la jouer en live pour le bonheur de ses fans.

Parmi les titres de cet album bien accueillis par le public figure la chanson « Femme ». Andy Mwag est en featuring avec le musicien originaire du Congo Brazzaville vivant à Dakar, Saintrick Mayitoukou. Ce morceau parle du courage de la femme et du rôle ou ses multiples tâches dans la société.

La manager d’Andy Mwag, appelle tous les artistes burundais à travailler dur pour percer, se faire une place, un nom. Yvette Ihorimbere ne tarit pas d’éloges pour son protégé.

« Cet album est un parcours de champion. Il faut que les musiciens produisent parce qu’un artiste ne peut pas avancer sans œuvre. La première chose qui compte pour un artiste ce n’est pas sa photo mais son travail, sa musique ».

Quand Andy Mwag a exposé son projet de faire un nouvel album, raconte Yvette Ihorimbere, il m’a confié qu’il veut parler de courage, d’espoir, des rêves, des enfants, d’avenir, de croire en l’avenir.

Selon l’artiste, Andy Mwag, ce nouvel album est un tremplin pour la conquête de la scène nationale, régionale et internationale. Tout le travail, tous les arrangements, toutes les collaborations avec d’autres artistes ont été menés dans cet objectif.

« Cet album, ’’Champion’’ me donne de l’espoir pour l’avenir de ma carrière musicale. Avec cet album, je m’attends à beaucoup de choses et c’est pourquoi nous l’avons arrangé dans deux styles : l’Afrobeat et le World-Music, pour que notre musique puisse conquérir le marché international, prendre part aux festivals », fait savoir ce musicien burundais.

« Mais nous n’avons pas oublié notre public, il y a des chansons pour les DJ, à jouer dans des boîtes de nuit. Il ne faut pas nous éloigner de notre public que nous aimons », indique Andy Mwag.

« ’’Champion’’ signifie beaucoup de choses pour moi. Il y a beaucoup de messages concernant ma vie, l’amour, cet album est un autre pas dans ma carrière musicale », souligne ce musicien burundais, venu de loin. Il le dit : « Ma vie n’a pas toujours été rose, j’ai connu des hauts et surtout des bas ».

Source: IWACU Burundi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *