Sur son compte twitter, Urugwiro village, la présidence de la République Rwandaise a signalé dans l’après-midi de ce lundi 10 janvier, une audience accordée par le chef de l’Etat rwandais Paul Kagame à une délégation burundaise. Elle était conduite par le ministre burundais des Affaires de la Communauté Est-Africaine, de la Jeunesse, des Sports et de la Culture.

Accompagné par le Général de Brigade Silas-Pacifique Nsaguye, Chef de Service chargé du Renseignement Militaire à l’Etat-major Général de la Force de Défense Nationale et de Mme Laurentine Kanyana, Chef de cabinet civil adjoint du président de la République, l’ambassadeur Ezéchiel Nibigira, comme envoyé spécial, était porteur d’un message du chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye.

« Le but de la visite était de promouvoir les relations bilatérales et renforcer les liens historiques entre les deux pays », fait savoir le compte twitter du ministère chargé des Affaires de la Communauté Est-Africaine.

Selon des sources dignes de foi, la réouverture des frontières communes entre le Burundi et le Rwanda serait pour bientôt. Il n’y a pas eu d’autres précisions.

C’est notamment sur une rencontre Ndayishimiye-Kagame et surtout le grand point d’achoppement entre Kigali et Gitega: « la remise des putschistes dont le Général Godefroid Niyombare » comme l’a précisé le Premier ministre Alain Guillaume Bunyoni. Sinon des signes de dégel et des gestes de rapprochements ne cessent de se multiplier entre Gitega et Kigali.


Source: IWACU Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.