On connaît tous la définition de la fête de Noël : ce jour, les chrétiens célèbrent la naissance de Jésus Christ. Noël est surtout une fête pour les enfants.

Mais cette année, je ne sais pas pour vous, mais moi j’ai suivi tout un débat sur l’origine « chrétienne » ou « païenne » de cette grande fête.

Noël serait selon ces nombreux nouveaux avis, en tout cas au Burundi, et peut-être peu catholiques, une fête « païenne ». Ce qui pousse certains à se poser mille questions sur leur chrétienté.

Vous avez compris, ce billet n’est pas pour vous souhaiter « Joyeux Noël ». Un seul tweet aurait suffi. Il n’est même pas pour débattre sur l’origine chrétienne ou païenne de Noël.

En effet, pour moi, Noël est une occasion de se réunir en famille. A cause du travail ou de la vie tout simplement, l’on se sépare, l’on se perd de vue facilement.

Je voudrais juste dire que personnellement j’apprécie ces esprits qui commencent à oser critiquer, douter et défendre des idées contraires à « l’establishment » religieux. Pas parce que je suis contre mon Eglise, je suis catholique, mais parce qu’on en a besoin de débats au Burundi.

Dans une société comme la nôtre, où la religion a toujours le dernier mot sur presque tout, même sur les décisions les plus importantes de la vie de chacun, puissions-nous continuer à oser débattre au lieu de nous laisser influencer par la masse. Avec la multiplication des Eglises, les tendances sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses.

Oui, débattre, se confronter sans s’affronter, sur Noël, mais aussi sur d’autres sujets. Sur l’importance de la contraception dans un pays pauvre avec une démographie galopante par exemple, des discussions autour de la sexualité avec nos adolescents, et plus encore sur la covid-19 en cette période des fêtes…

Car oui, je crois en Dieu, je crois aussi au rôle de l’humain pour un monde meilleur. Oui, Dieu aime les bavards, les esprits vifs, ouverts. Dieu aime des cerveaux qui tournent, pourquoi il nous l’aurait donné sinon ?

Tel est mon souhait pour ce Noël et pour plus de Noëls à venir. Joyeux Noël et bons débats surtout et sur tout.

Source: IWACU Burundi

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published.