Des chants de louanges ont agrémenté l’ambiance au terrain de l’ETS Kamenge avant les prédications de la 3ème journée de la prière nationale d’action de grâce organisée par l’État burundais.
Dans son enseignement inspiré de Mathieu 6, 24-34 l’abbé Dieudonné Nibizi a montré que l’homme n’existe pas sans Dieu le créateur. “Nous ne nous sommes pas créés, nous n’avons rien amené dans le monde, même nos richesses appartiennent à Dieu. On rendra compte de l’utilisation de ce que Dieu nous a confié à-t-il dit.
L’abbé Dieudonné Nibizi a conseillé aux participants à la prière d’action de grâce de ne pas s’inquiéter pour leur vie parce que dans l’évangile, Jésus Christ a dit qu’il faut d’abord “chercher le royaume de Dieu le reste vous sera donné par surcroît”.

Dieudonné Nibizi a enseigné aux gens que c’est la bénédiction divine qui enrichit, l’effort humain n’est rien sans la bénédiction divine. Il leur a conseillé de rester sereins, de garder confiance en Dieu, ne pas être trop préoccupé par la recherche de la richesse.

L’abbé Dieudonné Nibizi exhorte les fidèles d’avoir confiance en Dieu, de craindre Dieu, de travailler assidûment et laisser le Tout puissant nous bénir en évitant de se laisser emporter par les soucis de la vie. Selon l’abbé quiconque se préoccupe trop de la vie et de la richesse tombe dans beaucoup de péchés. Mais cela ne signifie pas qu’il ne faut rien faire, il conseille plutôt de travailler sereinement et laisser le Tout puissant agir et bénir.

La séance des prédications qui a suivi est celle du Premier Ministre Alain Guillaume Bunyoni. Il a rendu un témoignage disant que le Président la République Evariste Ndayishimiye. Il a affirmé que le président a entendu la voix de Dieu et s’est laissé guider par elle dans ce qu’il fait, et comme exemple, il a contribué pour que Dieu ait la première place dans la constitution du Burundi.
Dans son témoignage le Premier Ministre Alain Guillaume Bunyoni a montré comment Dieu a soutenu le Burundi en l’aidant à résister et survivre aux pressions, sanctions et résolutions de la communauté internationale. Il a déclaré que Dieu aime le Burundi et veut qu’il soit comme une étoile qui éclaire le monde.

Mais pour pouvoir jouir de multiples bénédictions que le Tout puissant a données au Burundi, le Premier Ministre Alain Guillaume Bunyoni a précisé qu’il y a des conditions. Avant tout les burundais doivent abandonner le péché, abandonner certains comportements qui dégoûtent le Seigneur comme la débauche, l’hypocrisie, l’ivrognerie, le vol, la corruption, les malversations, les empoisonnements etc. Alain Guillaume Bunyoni exhorte les burundais à se repentir.

Il exhorte les burundais à pratiquer l’amour c’est à dire respecter la loi et la parole de Dieu, aimer le prochain et sauvegarder l’amour conjugal.
Après le témoignage et la prédication du Premier Ministre c’est une ambiance de grande joie qui a régné au terrain de l’ETS Kamenge. Le chef de l’État et d’autres participants à la prière d’action de grâce ont loué l’Éternel pour ses bienfaits tenant le drapeau en mains

Source: Radio Television Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.