Le ministère du Commerce met en garde tous les commerçants et les transporteurs qui feront des spéculations durant cette période des fêtes de fin d’année.

Dans un communiqué du ministère chargé du Commerce sorti ce jeudi, 23 décembre, les vendeurs de produits Brarudi et du sucre Sosumo et autres biens ont été pointés du doigts, tout comme les transporteurs. Il leur est demandé de respecter les prix usuels et surtout pour les interprovinciaux.

« Il est strictement interdit de mener des spéculations sur le marché en créant artificiellement des pénuries des biens de consommations afin d’en profiter par la hausse des prix », a précisé la porte-parole du ministère du Commerce, du Transport, de l’Industrie et du Tourisme, Gloriose Ntibarutaye.

Le ministère du Commerce a tenu à rappeler que le port du masque est obligatoire dans les transports rémunérés. « C’est pour se protéger mutuellement contre la Covid-19 », a souligné la porte-parole du ministère du Commerce.


Source: Iwacu Burundi

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published.