Le Sénat burundais s’est réuni mardi 21 juin 2022, en séance plénière pour analyser et adopter trois projets de loi. La séance a été marquée par la présence du Ministre des affaires extérieures Albert Shingiro qui avait représenté le Gouvernement pour donner des explications sur ces projets de loi aux sénateurs en séance plénière.

Premièrement, les sénateurs ont analysés le projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’accord général de coopération entre le Gouvernement de la République du Burundi et le Gouvernement de la République de Serbie, signé le 20 février 2019 à Belgrade.

En second lieu, ils ont analysé le projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’accord d’assistance entre les Etats Unies d’Amérique et le Burundi pour faciliter un partenariat visant une transformation qui favorise le développement durable du Burundi.

Enfin et troisièmement, c’était le projet de loi portant ratification par la République du Burundi et le gouvernement de la Fédération de Russie sur l’abolition mutuelle des procédures de visas pour le titulaire des passeports diplomatiques ou de service, signé à Bujumbura le 06 février 2018 qui a été analysé par les Sénateurs.

Après les éclaircissements fournis par le Ministre des affaires extérieures, Albert Shingiro qui a représenté le Gouvernement en rapport avec ces trois projets de loi, les sénateurs les a adoptés à l’unanimité.

Avant l’analyse et l’adoption de ces projets de loi qui étaient à l’ordre du jour, le Président de la Cour des Comptes Elysée Ndaye a procédé devant le Sénat à la présentation des commentaires effectués par la Cour des Comptes sur le projet de loi portant fixation du budget général de l’Etat pour l’exercice 2022-2023.

Source: Radio Television Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.