Search
Close this search box.

Le DG de l’Agence nationale de gestion des stocks de sécurité alimentaire suspend

Dans une lettre signée jeudi 27 octobre, le ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage, Sanctus Niragira, a pris la décision de suspendre par mesure d’ordre le directeur général de l’Anagessa, l’Agence nationale de gestion des stocks de sécurité alimentaire, Evariste Manirambona.

« Cette mesure résulte du manquement professionnel entraînant des pertes énormes », motive le ministre. Cette décision fait suite aux images de sacs de maïs pourris dans des stocks qui font le buzz sur les réseaux sociaux.

Ce n’est pas la première fois que des vivres pourrissent dans des stocks de l’Anagessa, un organe créé pour trouver des solutions aux problèmes de la gestion des récoltes afin de garantir une réserve alimentaire. C’est dans le cadre de la lutte contre les disettes récurrentes suite aux aléas climatiques.

Cette agence est censée contribuer à la stabilisation des prix en cas de faible production en assurant une bonne gestion des récoltes. Dans ses missions, il est mentionné que l’Anagessa apporte assistance aux victimes des catastrophes liées aux changements climatiques.

Ce n’est pas tout, cette agence a été créée dans le but de barrer la route aux commerçants spéculateurs, certains d’entre eux n’hésitent pas, en cas de surproduction, de rafler les récoltes en les achetant à vil prix pour les revendre à des prix exorbitants.

Source: IWACU Burundi