L’Organisation Internationale de la Migration (OIM) a octroyé le vendredi 17 décembre 2021, un appui de 23 motos et leurs accessoires au ministère de la solidarité nationale, des Affaires sociales, des Droits de la personne humaine et du genre dans le cadre du projet de renforcement de capacité et de réintégration immédiate des rapatriés burundais par le biais du logement, de la propriété, de l’assainissement, de l’hygiène et la protection.

Selon le chef de mission adjoint de l’OIM, cet appui de motos vise à améliorer l’accès à l’assistance et à la protection, tant pour les rapatriés que pour les populations hôtes, qui peuvent être exposés à des risques de violences sexistes, d’abus et d’exploitation liés à l’accès à la terre. Ces motos qui vont être bénéficiés par les assistants sociaux basés à Ruyigi, Cankuzo et Muyinga apporteront un soutien aux rapatriés et aux survivants de violences basées sur le genre, ou aux survivants de violences liées à l’accès à la terre.

Les Directions Provinciales de Développement Familiales sociales dans toutes les communes des provinces sélectionnées ont un rôle crucial à jouer dans la réception, l’identification, l’assistance et le suivi des cas de problèmes de protection et leur orientation vers les fournisseurs de la protection, ce qui explique l’octroi de ce don.

Selon le Secrétaire Permanent au ministère de la solidarité nationale, des affaires sociales, des droits de la personne humaine et du genre, Felix Ngendabanyikwa, le renforcement des capacités opérationnelles des DPDFS est une contribution forte à la décision du gouvernement de faire de ces structures décentralisées de véritablement instruments de proximité pour le suivi et l’accompagnement des sinistrés.

Le Secrétaire Permanent au ministère ayant la solidarité dans ses attributions a salué cet apport logistique de l’IOM qui permettra de récolter, par le biais des structures de terrain, toutes les données qui leur font défaut, pour une bonne planification de leurs interventions. Il demande à cette organisation de bien vouloir continuer à mobiliser les bailleurs afin que d’autres provinces puissent être couvertes.

Tout en exprimant sa gratitude envers l’IOM, le Secrétaire Permanent au ministère de la solidarité lance un appel aux autres partenaires au développement d’emboîter le pas à l’IOM afin de permettre au ministère de la solidarité de mieux répondre aux préoccupations des personnes sinistrées et aux autres catégories vulnérables de la communauté.

Source: Radio Television Burundi

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published.