Dans le cadre d’évaluer l’état des lieux du secteur industriel au Burundi, la ministre du commerce, de l’industrie, du transport et du tourisme Marie Chantal Nijimbere a rencontré mercredi 09 février 2022 au chef-lieu de la province Ngozi, les entrepreneurs industriels œuvrant dans les provinces de Kirundo et Ngozi.

La ministre Marie Chantal Nijimbere a demandé aux entrepreneurs des provinces Ngozi et Kirundo à travailler ensemble et les a appelés à la transformation des produits de qualité qui protègent la santé humaine et l’environnement et qui remplissent les normes et standards exigés.

Quant aux entrepreneurs œuvrant dans le secteur industriel de ces deux provinces, ils ont demandé à la ministre en charge des industries d’être appuyés surtout dans le renforcement des capacités et de multiplier les séances d’échanges d’expériences. Ils ont aussi souhaité que les services du ministère soient décentralisés.
De son côté, la ministre du commerce, du transport, de l’industrie et du tourisme a tranquillisé les opérateurs industriels affirmant que le ministère ne ménagera aucun effort pour le développement du secteur industriel au Burundi.

Après la rencontre, la ministre a visité les unités de transformation agro-alimentaires implantées dans les différents quartiers de la ville de Ngozi, notamment les unités de transformation des tomates, des champignons, du sel, une unité de transformation des spaghettis à partir des œufs. Cette unité est en train de mener des études en vue de fabriquer des engrais organiques à partir des déchets de poules, ont précisé ses responsables.

Source: Radio Television Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.