Même si le Boulevard Lieutenant Général Adolphe Nshimirimana menant vers les quartiers du nord de la ville de Bujumbura via Mutakura a été réhabilité, les usagers parlent des travaux effectués à moitié.

« Ils n’ont fait que mettre des pierres », se lamente Rénovat, un des usagers. Et ces grosses pierres, précise-t-il, présente un danger pour les piétons. « Les véhicules passant ici lancent souvent des pierres aux piétons. Hier même, il y a une personne qui a été blessée sur la tête par une pierre lancée par un camion-remorque ».

Thierry, chauffeur de taxi, confie que les véhicules ne cessent de s’abîmer et que les clients se lamentent toujours. « On doit toujours ralentir pour ne pas casser nos amortisseurs. De plus, on ne peut pas conduire une femme enceinte sur une route pareille. On doit toujours faire des détours ».
Les usagers du Bld Lt Gnl Adolphe Nshimirimana, jugeant ces travaux de provisoires, demandent une réhabilitation complète de leur axe.

« Nous saluons les travaux déjà accomplis mais qu’on amène une machine pour le compactage », demande Rénovat.
Iwacu a essayé de contacter le directeur général de l’ARB (l’Agence routière du Burundi) ayant effectué les travaux de réhabilitation sur le bld Lt Gnl Adolphe Nshimirimana, en vain.

Source: IWACU Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.