Le ministère de l’éducation nationale a organisé une réunion de deux jours . L’objectif de cette réunion qui s’est déroulée à Gitega était de préparer la rentrée scolaire 2022-2023. Etaient conviés à cette réunion les hauts cadres du ministère et les directeurs provinciaux de l’éducation.

En marge de la réunion, le ministre de l’Education nationale François Havyarimana a animé une conférence de presse.

Il a annoncé que la rentrée scolaire 2022-2023 est fixée au 12 septembre 2022 à l’exception du Lycée Scheppers Nyakabiga, Lycée SOS Bujumbura et Lycée d’excellence Ngagara qui débuteront les cours le 14 septembre 2022 suite aux activités de l’EAC qui s’y déroulent.

En tenant compte des places disponibles dans les 1ères années des post- fondamentales et après avis du conseil des ministres, le ministère de l’Education nationale a pris les décisions suivantes :

1. Est admis à l’enseignement post-fondamentale générale, pédagogique et technique tant publique que privé tous les lauréats ayant obtenus une note supérieure ou égale à 72/200 soit 36% .

2. L’admission à l’enseignement post-fondamentale dans les écoles publiques aux filières techniques, scientifiques et pédagogiques à régime d’internat ainsi que dans les écoles publiques de la mairie de Bujumbura est subordonnée à l’obtention d’une note supérieure ou égale à 120/200, soit 60%.

A titre exceptionnel, le ministre a signalé

que tous les lauréats au concours national de la communauté Batwa, c’est-à-dire ceux qui ont eu au moins 72/200 seront orientés dans les écoles à internat. Sur 117 candidats Batwa qui ont passé le concours national dans tout le pays, 103 ont réussi le concours national. Les provinces de Ruyigi et Rutana n’ont eu aucun candidat Mutwa au concours national.

Le travail sur les orientations est en cours. Ces orientations seront affichées au chef-lieu des provinces (DPE) et des communes (DCE) à partir de samedi le 03 septembre 2022 très tôt le matin. Le ministre de l’Education invite les élèves d’aller consulter pour mieux se préparer à la rentrée scolaire 2022-2023.

Le ministre a saisi cette occasion pour rappeler encore une fois à tous les responsables scolaires, aux enseignants, aux parents et aux élèves que le saut de classe n’est pas autorisé dans le système éducatif burundais.

Source: Radio Television of Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.