Dans une lettre de ce 16 mai, le gouverneur de la province Kayanza Rémy Cishahayo a alerté les administrateurs communaux sur des maladies non encore identifiées qui attrapent les bovins.
Il confie qu’en date du 13 mai, 8 bovins ont attrapé la fièvre aphteuse avec comme symptômes la température élevée allant jusqu’à 41°C, des aphtes au niveau du sabot et de la bouche, de la perte d’appétit, de la boiterie ainsi que l’écoulement de salive.

Selon lui, des cas de bovins souffrant de cette maladie non encore identifiée ayant comme symptômes l’écoulement nasal du sang, une respiration difficile, la faiblesse, des températures élevées et une urine rougeâtre ont été aussi enregistrés dans certaines communes de la province Kayanza. Et de faire savoir que le laboratoire national vétérinaire a déjà dépêché ses techniciens pour le prélèvement des échantillons.

Ainsi, le gouverneur de Kayanza annonce la suspension temporaire du mouvement et de l’abattage des bovins : « Comme ces maladies sont très contagieuses, la suspension du mouvement du bétail va aider à diminuer et même à arrêter la propagation de ces maladies ».

En outre, Rémy Cishahayo interdit le commerce des bovins sur toutes les collines de la province de Kayanza. Et d’appeler les administratifs à sensibiliser tous les éleveurs à informer les services vétérinaires chaque fois qu’il y a des cas nouveaux manifestant les symptômes de ces maladies.

Source: IWACU Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.