Le Président de la République Evariste Ndayishimiye et son épouse ont visité dans l’après-midi de ce mercredi 19 janvier 2022, le sanctuaire des tambours sacrés de Gishora en commune Giheta dans la province de Gitega. Originaire de cette commune et ancien tambourinaire, le Chef de l’Etat a effectué cette visite dans le cadre des loisirs, pour passer des moments agréables avec ses concitoyens et les personnes de sa génération.

Le Président de la République Evariste Ndayishimiye et son épouse ont d’abord effectué une visite guidée dans le sanctuaire des tambours sacrés de Gishora, qui fut l’enclos du Roi Mwezi Gisabo en 1903 après avoir échappé de justesse à la poursuite de ses ennemis.

Le gardien du sanctuaire, Oscar Nshimirimana, successeur de feu Antime Baranshakaje a informé le couple présidentiel sur le rôle de chaque partie de l’enclos royal, notamment la grande cour (Intangaro), la cour arrière, la case royale et les cases adjacentes.

Pour manifester sa joie, promouvoir la culture burundaise et encourager les tambourinaires, le Chef de l’Etat a immortalisé cette visite en jouant au tambour aux côtés de ces tambourinaires de Gishora.

Ce fut également l’occasion pour le gardien du sanctuaire d’expliquer au couple présidentiel qu’à côté de la danse au rythme envoutant et au son mémorable du tambour, on trouve également dans l’enclos royal deux tambours vieux de 119 ans, à savoir Murimirwa, un tambour qui était dédiée aux cultures et Ruciteme, celui dédié aux forêts. Selon Oscar Nshimirimana, les deux tambours qui sont encore en bon état ont été fabriqués à l’aide des peaux de deux vaches qui portaient les mêmes noms et que le Roi Mwezi Gisabo avait donné à un vieux du nom de Nyabidaha en guise de remerciement pour avoir sauvé sa vie quand il était poursuivi par les ennemis.

Dans cet enclos royal se trouve également la tombe de la Reine Inarukundo sous un arbre qui porte le nom d’Inkenga. On y trouve aussi l’arbre à partir duquel on fabrique le tambour et celui à partir duquel on fabriquait les habits, connu sous le nom d’Umumanda.

Il sied de préciser que cette visite de loisir et de courtoisie au sanctuaire des tambours sacrés de Gishora est intervenue à la veille de la fin du congé gouvernemental qui prend fin ce jeudi 20 janvier 2021.

Source: Radio Television Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.