Les sénateurs ont analysé et adopté ce jeudi 27 janvier 2022 en séance plénière, le projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’accord de coopération pour l’exécution du projet de gestion intégrée des ressources hydriques au Burundi entre le Gouvernement de la République du Burundi et le Gouvernement de la République arabe d’Egypte.

Le ministre de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage Déo Guide Rurema qui a représenté le Gouvernement était l’invité du jour pour donner des éclaircissements sur certains aspects de ce projet de loi.

Dans l’exposé des motifs, le ministre Déo Guide Rurema fait savoir que la collecte, la rétention et la conservation des eaux de pluies qui ruissellent en amont permettront l’irrigation collinaire et la protection des ouvrages des marais qui coûtent énormément chers au pays, mais aussi la protection des infrastructures, des personnes et leurs biens qui se trouvent en aval.

Selon le ministre Déo Guide Rurema, ce projet de gestion intégrée des ressources hydriques au Burundi, une fois adopté va permettre au pays de faire face aux problèmes des eaux de pluie d’une manière efficace et durable.
Il a expliqué aux sénateurs que le projet comprend les études pour la construction des barrages de collecte des eaux de pluie, une étude technique pour l’installation et l’entretien du réseau de drainage des eaux de pluie dans les cités et villages du Burundi.

Après échanges et débats, les sénateurs ont adopté ce projet de loi à l’unanimité.

Source: Radio Television of Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.