La prière nationale d’action de grâce organisée par l’Etat burundais à l’occasion de la fin de l’année 2021, a débuté jeudi 27 décembre 2021 par une messe dite par l’archevêque de Bujumbura Monseigneur Gervais Banshimiyubusa, au Sanctuaire marial Mont Sion de Gikungu.
Le couple présidentiel et d’autres autorités ont participé à cette célébration eucharistique spéciale.

L’archevêque de Bujumbura Mgr Gervais Banshimiyubusa qui présidait la messe au Mont Sion de Gikungu a remercié le président de la République d’avoir choisi le Sanctuaire pour la messe d’ouverture et la ville de Bujumbura comme lieu de la prière nationale d’action de grâce.

L’archevêque Gervais Banshimiyubusa a précisé que la prière est une occasion de remercier le Seigneur pour tous ses bienfaits qu’il ne cesse d’accorder au Burundi par l’action des différentes autorités et de tout un chacun. C’est aussi une occasion de demander la capacité de faire la volonté de Dieu mais chaque fois dans le respect de ses commandements.

Dans son homélie, l’archevêque de Bujumbura a remercié le Chef de l’État pour certaines actions phares comme la libération des prisonniers, la redynamisation des relations entre le Burundi et la communauté internationale, les rencontres visant à réfléchir ensemble sur les voies et moyens de développer le pays, l’encadrement de la jeunesse par des programmes destinés à l’aider à se préparer un bel avenir. Il a émis le souhait que toutes les bonnes intentions du chef de l’Etat puissent se traduire en actes.

Mgr Gervais Banshimiyubusa a demandé aux fidèles de prier pour le Chef de l’État afin qu’ il ait une bonne santé, pour que le Seigneur le guide chaque fois dans le choix des collaborateurs ayant les capacités requises pour l’aider à bien diriger le pays ainsi que dans le choix de bons conseillers qui n’agissent pas par hypocrisie, afin que le pays continue de se développer.

Prenant la parole, le Chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye a d’abord souhaité à tout le monde un joyeux Noël. Il a félicité les burundais qui commencent à comprendre que s’ils existent c’est parce qu’il y a un créateur qui les a mis sur terre et qu’ils doivent respecter, obéir et remercier.

Pendant la messe le Chef de l’État et la Première Dame ont successivement prié pour le pays et le peuple burundais. Ils ont demandé à Dieu tout puissant de bénir les burundais en leur accordant un cœur plein d’amour, d’unité, de patience et de courage devant les épreuves. Ils ont aussi demandé à Dieu de bénir le sol burundais et tous les programmes de développement en cours.
Au début de la messe, le recteur du Sanctuaire marial Mont Sion de Gikungu a accueilli le Chef de l’État en lui offrant un tableau de Marie mère de Jésus Christ en guise de remerciement.

Source: Radio Television Burundi

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published.