Le Ministère en charge de la solidarité nationale a organisé mardi 19 février 2022 à Gitega, un atelier de réflexion sur le processus de retrait des enfants en situation de rue et adultes mendiants ainsi que la stratégie de leur réintégration communautaire durable.

Le Secrétaire permanent au Ministère en charge de la solidarité Félix Ngendabanyikwa qui ouvert les activités de cet atelier a indiqué que le phénomène des enfants de rue et la mendicité sont une réalité dans le pays. Et de plaider pour des actions concrètes qui doivent être menées afin d’éradiquer ce phénomène dans les différents centres urbains du Burundi. « La place de l’enfant n’est pas la rue, sa place est et doit être dans la famille et à l’école, une famille où il obtient l’amour et l’affection, un cadre qui lui apporte la protection dont il a tant besoin », a précisé Félix Ngandabanyikwa.

Même les participants à ces assises à travers leurs interventions sont revenus sur ce qui est à l’origine de la situation des enfants de la rue et de la mendicité. Ils ont déploré le comportement de certains parents qui n’accomplissent pas correctement leurs devoirs.

Les participants ont proposé différentes solutions en vue d’améliorer de façon significative la vie des milliers d’enfants se trouvant dans la rue et des adultes mendiants à travers tout le pays.

Le Secrétaire permanent au ministère en charge de la solidarité nationale a fait savoir que le gouvernement a mis en place une stratégie nationale de prévention du phénomène des enfants en situation de rue et des adultes mendiants ainsi que leur réintégration communautaire.

Cet atelier a vu la participation des gouverneurs, des conseillers socio culturels, les membres du corps de sécurité, les cadres du ministère de la justice et d’autres cadres des différents ministères.

Source: Radio television Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.