Le Burundi a célébré mardi 14 juin 2022, la journée de l’enfant africain, édition 2022 sous le thème : “Elimination des pratiques néfastes affectant les enfants: Progrès sur les politiques et pratiques depuis 2022”. Les cérémonies de célébration de cette journée se sont déroulées au chef-lieu de la province Gitega et ont été rehaussées par la présence du ministre en charge de la solidarité nationale Imelde Sabushimike ainsi que le délégué du représentant de l’UNICEF au Burundi.

A l’occasion de la célébration de la journée de l’enfant africain, un enfant qui a représenté les autres enfants burundais a remercié le Gouvernement du Burundi pour ses efforts en matière de protection de l’enfant citant entre autres la gratuité des soins de santé pour les enfants de moins de 5 ans.

Le délégué du représentant de l’UNICEF au Burundi a encouragé le gouvernement du Burundi pour les différentes mesures prises en rapport avec la protection des enfants. Néanmoins il a déploré qu’il y ait encore des enfants qui sont maltraités dans la société, des enfants contraints au mariage précoce et aux travaux forcés. Pour sa part, l’UNICEF continuera à accompagner le gouvernement burundais dans sa politique relative au bien-être de l’enfant, a conclu le délégué du représentant de l’UNICEF.

Dans son discours à l’occasion de la célébration de la journée de l’enfant africain, édition 2022, la ministre en charge de la solidarité Imelde Sabushimike a indiqué que cette journée est une occasion de faire une évaluation de l’état des lieux de la protection des droits de l’enfant. Et de déplorer le comportement de certains parents qui ne s’occupent pas comme il faut de leurs enfants. La ministre a découragé le comportement des certains parents qui utilisent leurs enfants dans la mendicité.

La fête dédiée aux enfants africains est célébrée normalement le 16 juin de chaque année.

Source: Radio Television of Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.