Les agriculteurs de la commune Bugendana en province de Gitega révèlent qu’ils font face au manque de fumure organo-minérale FOMI pour la saison culturale B. La situation est ainsi alors qu’ils ont payé à l’avance leurs factures pour se procurer de cette fumure organo-minérale.

Le constat des journalistes sur terrain est que certains cultivateurs qui avaient payé de l’argent pour quatre sacs de 25 kg chacun et qui pendant la livraison, ont pu récupérer un ou deux sacs de fumure organo-minérale. D’autres cultivateurs ont déjà semé le haricot sans attendre la fumure organo-minérale FOMI de peur de dépasser les dates de semis prévues pour la saison culturel B.

L’autre constat est qu’une autre catégorie de cultivateurs n’a pas encore semé le haricot, gardant espoir que cette fumure lui parviendra. Que ce soit ceux qui ont semé sans fumure organo-minérale FOMI ou ceux qui n’ont pas encore semé le haricot, tous les cultivateurs affirment que cette situation est un signe précurseur de la mauvaise récolte de la saison culturale B en commune Bugendana.

L’administrateur de la commune Bugendana Béatrice Bukuru souligne pour sa part que les lamentations des cultivateurs par rapport à l’insuffisance de la fumure FOMI sont fondées et que cette situation risque d’impacter négativement la récolte de la saison culturale B.

Quant au directeur du bureau provincial de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage en province de Gitega Oscar Uwoyizeye, il affirme que les agriculteurs attendent plus de deux cent vingt tonnes de fumier organo-minérale FOMI car sur toute l’étendue provinciale, la commande déjà payée est de plus 2800 tonnes.

Source: Radio Television Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.