C’est un phénomène nouveau et dangereux pour les habitants de certaines localités de la commune Kabezi, les glissements de terrain, qui détruisent, soit leurs habitations, soit leurs champs.

L’administration de cette localité a indiqué que ces derniers mois, seize ménages de la colline Kiremba, zone Ramba, commune Kabezi ont été obligés de déménager suite à une menace de glissement de terrain.

Depuis le mois de juillet 2021 la population avait informé l’administration qu’elle avait constaté des fissures sur le sol et depuis lors 8 maisons se sont déjà écroulées. L’administration a demandé à la population de quitter cette localité sans tarder pour éviter d’éventuels dégâts humains et matériels que ce glissement pourrait entraîner d’un moment à l’autre sur toute la colline

Selon l’administration, cette menace de glissement de terrain serait due aux changements climatiques. Pour le moment les familles déplacées émettent le souhait d’être relogées dans des endroits plus sûrs.

L’administration fait aussi savoir que certains déplacés sont hébergés dans les familles d’accueil, d’autres se sont installés dans leurs propriétés se trouvant sur les collines voisines. Pendant la journée ils viennent travailler dans les champs mais n’y passent pas la nuit et qu’il en a qui ont d’ailleurs enlevé les tôles sur les maisons pour s’installer ailleurs,a poursuivi l’administrateur de cette localité

Dans la même commune de Kabezi, en province Bujumbura, un glissement de terrain de grande envergure s’est produit dans la localité de Ceri, colline Migera, c’était les 28 et 29 mars 2022. Il n’y a pas eu de décès mais des champs de culture de manioc, haricot, maïs ont été détruits, des palmiers, manguiers et avocatiers emportés selon Emmanuel Niyibizi, le chef de la colline Migera.

Au total c’est plus de soixante hectares qui sont menacés par ce glissement de terrain sur la rive gauche de la rivière Karonke, non loi de la paroisse Mutumba. La population qui exploitait ce terrain subira une perte considérable pendant la récolte et sollicite une assistance pour pouvoir survivre après cette catastrophe naturelle.

Source: Radio Television of Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.