Au cours de la séance du 30 Août 2022, l’Assemblée Nationale a adopté le calendrier des activités de la session parlementaire ordinaire d’août 2022 pour la période du 29 août au 5 septembre 2022. Pendant cette période l’Assemblée nationale continuera de recevoir les dossiers des candidatures des membres de la Commission vérité et Réconciliation(CVR). Au cours de cette même période, il est prévu samedi 03 septembre 2022, l’accueil par l’Assemblée Nationale, de la délégation des parlementaires belges sur la colonisation.

Le président de l’Assemblée nationale Gelase Daniel Ndabirabe a par la même occasion lu devant les députés un message envoyé par le président de la République.

C’était un message dans lequel le chef de l’Etat informait le Parlement de la décision qu’il a prise d’envoyer un contingent dans la province Sud Kivu en République Démocratique du Congo dans le cadre de la lutte contre les groupes terroristes opérant dans cette zone de la RDC.

Dans ce message le Chef de l’Etat rappelle que l’Est de la République Démocratique du Congo connait depuis quelques années une présence sur son sol de groupes terroristes qui ne cessent de commettre des forfaits innommés et innombrables non seulement dans ce pays mais également dans les pays voisins.

Le président sortant de la Communauté Est Africaine, Uhuru Kenyatta a pris l’initiative d’aider le gouvernement congolais à ramener la paix et la sécurité à l’Est du pays, pour que tous les pays de la Région vivent dans la paix et la tranquillité en vue de planifier des travaux de développement de leurs peuples respectifs.

Ainsi, le président sortant de la Communauté Est Africaine, Uhuru Kenyatta a organisé plusieurs conclaves des chefs d’Etats de la Communauté Est Africaine pour essayer de trouver une solution durable aux problèmes sécuritaires de l’Est de la RDC.

Plusieurs décisions ont été successivement prises au cours de ces conclaves, surtout celui du 20 juin 2022. La décision la plus déterminante est celle du déploiement d’une force militaire régionale de la Communauté Est Africaine dans cette partie de la RDC. Il a été convenu que cette force soit déployée sous les auspices de la Communauté Est africaine, pour une période de six mois renouvelables avec un mandat de contenir, combattre, et éradique les groupes terroristes et négatifs opérants dans l’Est de la RDC en appui aux Forces armées congolaises, opérant dans cette zone et en étroite collaboration avec la MONUSCO.

Les Chefs d’Etats de la Communauté Est Africaine ont également déterminé le secteur de responsabilité de chaque pays, tout en recommandant des contacts bilatéraux avec le gouvernement de la RDC dans la mise en œuvre de la Force armée à déployer par chaque pays.

C’est dans cette optique que le gouvernement du Burundi , en collaboration bilatérale avec le gouvernement de la RDC et en vertu de l’article 255 de la Constitution qui précise que dans les limites déterminées par la Constitution et les lois, seul le Président de la République peut autoriser l’usage de la force armée dans l’accomplissement des obligations et engagements internationaux, a pris la décision de déployer un contingent au Sud Kivu.

Après consultation officielle avec le Conseil National de Sécurité CNS en date du 22 Août 2022, tel que le prescrivent l’article 256 de la Constitution et l’article 4 de la loi organique N° 1/26 du 6 décembre 2021, portant modification de la loi N° 1/23 du 31 Août 2002 portant Mission, composition, organisation et fonctionnement du Conseil national de sécurité, le chef de l’Etat a voulu informer le Parlement que le Burundi vient de déployer un contingent constitué d’un bataillon d’infanterie dans la province du Sud Kivu pour une période de trois mois renouvelables.

Source: Radio Television Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.