Le Chef de l’État Evariste Ndayishimiye a animé vendredi 11 mars 2022 au stade de Muyinga une séance de moralisation de la société, à l’endroit de la population, des natifs et des fonctionnaires oeuvrant dans cette province.

Dans son mot d’accueil, le Gouverneur de Muyinga a fait savoir que la sécurité règne dans cette province et salue la franche collaboration qui existe entre les autorités des localités de la Tanzanie et du Rwanda limitrophes avec cette province.

Il a en outre annoncé qu’il n’y a pas de cas de pandémie de Covid19 dans cette province. Dans le secteur de développement, il se réjouit du pas franchi dans la construction du bureau provincial, où on envisage le bétonnage de la troisième dalle.

Le Chef de l’État quant à lui, se réjouit du changement de comportement qui s’observe dans la société burundaise. Les burundais sont à l’œuvre pour développer leur pays a indiqué le Président de la République.

Evariste Ndayishimiye a aussi rappelé à la population de Muyinga que le Burundi est très riche. Il a invité tout un chacun à faire preuve d’amour de la patrie, à mettre en avant la bonne gouvernance et la justice pour tous, tout en coupant court à toutes formes de divisions.

Le chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye a demandé au peuple burundais de ne plus penser que c’est lui seul qui peut trancher les litiges. Il faut d’abord passer par les instances habilitées à partir de la colline jusqu’au sommet. Même s’il est le Président du conseil supérieur de la magistrature, il n’interviendra que si c’est le dernier recours.

Il y a des gens qui ne veulent pas que les autres interviennent dans différents secteurs commerciaux. Le Chef de l’État déteste ce genre de comportement, de même que l’oisiveté, la corruption, les pratiques anticoncurrentielles a martelé le Président Evariste Ndayishimiye.

Source: Radio Television Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.