Le Président de la République Evariste Ndayishimiye et sa famille se sont joints aux chrétiens de la paroisse de Kiganda, Archidiocèse de Bujumbura dans la prière de ce dimanche 09 janvier 2022.
Dans ses salutations, le Chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye a souhaité ses meilleurs vœux aux chrétiens de la paroisse Kiganda et a salué l’accueil chaleureux lui manifesté par ces derniers.

Le Chef de l’Etat a souligné qu’il faut rendre grâce à Dieu pour le bon pays qu’il a accordé aux burundais. Au cours de cette année dédiée à l’agriculture, le Chef de l’Etat a exhorté la population à s’atteler au travail et à couper court avec l’oisiveté pour que chaque poche ait de l’argent. Car, dit-il, la production a remarquablement augmenté, l’année passée, signe éloquent que l’agriculture est le pilier du développement burundais. Toutefois , le Chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye a en outre exhorté les chrétiens de la paroisse Kiganda à faire preuve d’unité, de l’amour du prochain afin que chacun puisse vaquer librement à ses activités quotidiennes.

Au cours de la prédication, l’abbé Claver Ndayiragije, le Curé de la paroisse Kiganda a centré ses enseignements sur le baptême de Jésus. Il a rappelé aux chrétiens présents que le baptême de Jésus Christ marque le début de sa mission sur terre . Il a aussi souligné que , le fait que Jésus Christ a été baptisé par Baptiste, est un signe de courtoisie pour montrer au monde chrétien que c’est le seul chemin pour contempler la vie éternelle. Selon lui, un vrai chrétien doit alors suivre les traces de Jésus Christ, en se laissant guider par le Saint Esprit et en abandonnant le péché.

Après la prière dominicale, le Chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye en compagnie de sa famille a effectué une visite guidée au site historique dénommé “Mu masenga ya Kiganda”. A cet endroit, en date du 06 juin 1903, un traité entre Robert Von BERINGE, résident Allemand et le Roi Mwezi Gisabo a été signé.

Par conséquent, cette invasion allemande s’ est soldée par la destruction des enclos royaux , la mort de nombreux partisans du roi du Burundi, le razzia du bétail et la reddition du roi Mwezi Gisabo officialisant ainsi la colonisation allemande et mettant fin à l’indépendance du Burundi, a indiqué Novence Nkeshimana, le guide touristique de ce site historique.

Source: Radio Television Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.