Les Porte-parole de différentes institutions ont animé vendredi 25 mars 2022 une émission publique au stade du Chef lieu de la province de Rutana au Sud du pays. Dans son mot introductif, le Porte-parole du Chef de l’Etat Evelyne Butoyi a indiqué qu’à travers ses salutations, le Président de la République fait savoir qu’il souhaite la paix et la prospérité à la population burundaise, tout en l’ exhortant à adhérer à des coopératives pour accroître la production et ainsi atteindre le développement durable.

Selon toujours le Porte Parole Evelyne Butoyi, le Président de la République invite la population à respecter les différentes autorités du pays et à promouvoir l’amour, une des valeurs qui ont longtemps caractérisé les burundais.
Les journalistes ont demandé des éclaircissements sur la mesure de délimitation du périmètre de circulation des vélos, motos et tricycles, le Porte Parole du Chef de l’Etat a fait savoir que la mesure a été bien étudiée et que son impact positif sera visible dans les jours à venir.

Selon Pierre Nkurikiye, cette mesure avait été prise dans l’optique de sauver des vies humaines car en 2021 plus de 300 personnes ont succombé aux accidents causés par ces moyens de déplacement, a souligné le porte-parole du ministre en charge de l’intérieur.

A la question de connaitre le contenu des entretiens sur les relations entre le Rwanda et le Burundi, Evelyne Butoyi a indiqué que le contenu n’a pas été rendu public mais que les deux pays sont en train de mener des consultations pour normaliser leurs relations.

Quant à la politique salariale de l’Etat, le porte-parole du gouvernement a indiqué que les techniciens sont à l’œuvre ajoutant que malgré cet effort de l’Etat, des disparités demeureront toujours.
Concernant le retard dans la distribution de la fumure organo- minéral FOMI aux agriculteurs, le Porte- Parole a indiqué que la question a été saisie par le gouvernement et que des mesures sont déjà prises pour la résoudre.

A la question de savoir la plus value que le Gouvernement aura via son contrat avec l’Entreprise East Africa Région Project qui va exploiter le nikel, le Porte-Parole du gouvernement a précisé que si cette entreprise ne respecte pas les clauses du contrat, le Gouvernement du Burundi procédera à sa résiliation.

S’agissant des organisations de la société civile Parcem et Olucome qui se sont vu refuser le droit de poursuivre leur conférence de presse il y a quelques temps, le Porte Parole du ministère en charge de l’intérieur Pierre Nkurikiye a fait savoir que ces derniers n’avaient pas la permission d’animer cette conférence.
A la question de savoir si le gouvernement via le ministère de la défense et des anciens combattants prévoit accompagnement de ces derniers, le Porte-parole de ce ministère conseille aux anciens combattants d’adresser leurs doléances aux autorités compétentes pour étude.

Par rapport aux questions de la population, une mère en résidence séparée avec son mari qui la maltraitait, elle affirme avoir gagné le procès mais attend l’exécution de la sentence. Le Porte-parole de la cour Suprême Agnès Bangiricenge tranquillise, plus de 70% des jugements rendus ont déjà été exécutés, le reste des jugements seront exécutés à partir du 4 avril 2022, a précisé Agnès Bangiricenge.

Source: Radio Television Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.