L’ombudsman burundais Edouard Nduwimana a réuni vendredi 5 mai 2022 au Chef lieu de la commune Nyanza-lac les responsables de différents services de la Province Makamba. Cette réunion avait pour but le renforcement de la bonne gouvernance et la cohésion sociale dans tous les secteurs, a indiqué l’ombudsman burundais.

Dans son discours d’accueil, le représentant du gouverneur de Makamba a fait savoir que la paix et la sécurité sont une réalité dans cette province et que les réfugiés continuent à rentrer au pays.

Au cours de cette réunion, il était également question de l’évolution de la plainte de Nyabigina en commune Nyanza-lac, un site où ont été installées plus de 200 familles de rapatriés en 2008 et pour le moment, les propriétaires de ce terrain demandent des terres cultivables aux administratifs de cette localité.

L’ombudsman burundais Edouard Nduwimana appelle les deux côtés à privilégier l’entente mutuelle pour résoudre ce conflit.
A signaler que les enquêtes menées ont prouvé que parmi les 200 familles rapatriées qui ont érigé des maisons à Nyabigina parce que n’ayant pas où se loger, 50 familles ont des propriétés ailleurs. Et les résidents de cette localité demandent la restitution de leurs parcelles.

Parmi les décisions prises par la commission mise en place figurent l’attribution de certaines parcelles aux résidents qui les avaient cédées à des rapatriés ayant leurs propres propriétés dans d’autres localités.

Et ces rapatriés qui seront délocalisés demandent que les différents projets déjà réalisés à Nyabigina depuis 2008 soient valorisés au cas où ils seraient obligés de déménager.

Source: IWACU Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.