Le ministre en charge de l’intérieur et de la sécurité publique Gervais Ndirakobuca a tenu vendredi 18 mars 2022 à Bujumbura, une réunion avec les gouverneurs de Provinces, les administrateurs communaux, les directeurs et inspecteurs techniques, les coordonnateurs de la CNAP, les commissaires généraux et adjoints, les Chefs des bureaux et adjoints ainsi que les commissaires régionaux et provinciaux de la police.

Selon le ministre en charge de l’intérieur Gervais Ndirakobuca, cette réunion avait pour but d’encourager chacun des participants, lui faire un clin d’œil sur la mission lui confiée, analyser l’état de mise en œuvre des recommandations relatives à la vision du gouvernement responsable et laborieux.

Gervais Ndirakobuca a remercié tous ceux qui se sont donné corps et âme pour mettre en application les recommandations du gouvernement responsable et laborieux. Il a invité ceux qui en sont à mis parcours, à redoubler d’efforts pour arriver au but.

Le ministre en charge de la sécurité Publique a informé les habitants de la Mairie de Bujumbura que la nouvelle mesure de délimitation des zones de circulation pour les tricycles, motos et vélos est irréversible. Gervais Ndirakobuca a fait savoir que dès ce 21 mars 2022, cette mesure est mise en application.

Il a précisé que cette mesure concerne aussi certaines entreprises publiques et privées qui utilisent ces moyens de déplacement. Gervais Ndirakobuca a souligné que les recours seront faits après la mise en application de cette mesure. Seuls les personnes vivant avec handicap qui se déplacent avec des tricycles ne sont pas concernées par cette mesure, a souligné le ministre en charge de l’intérieur.

Après la présentation sur la perception des impôts et taxes dans toutes les provinces, il a été constaté que certaines communes comme Kirundo, Muyinga Rumonge, Vumbi, Bwambarangwe, Busiga et Busoni accusent un manque à gagner après comparaison de deux mois de l’année 2021 et ceux de 2022.

Le Ministre en charge de l’intérieur a demandé à tous les administrateurs communaux et tous les participants de respecter les heures de service, aux administrateurs de visiter régulièrement les lieux de collecte des impôts et taxes afin d’augmenter le volume des recettes communales.

A tous les gouverneurs et administrateurs, il leur a également demandé de recueillir les doléances de la population, de veiller à ce que les vendeurs n’augmentent pas les prix de certaines marchandises dont le ciment et le sucre comme ils veulent. Gervais Ndirakobuca a interdit à certains administratifs et agents de la police de la sécurité routière de ne pas percevoir des taxes ou amendes non reconnues par loi.

Source: Radio Television Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.