Les Gouverneurs de provinces et les Commissaires régionaux et provinciaux de la police sont désormais appelés à prendre des décisions conformement à la loi selon le principe de « citoyen acteur ; citoyen bénéficiaire » un principe dont l’objet est de mettre le peuple au centre d’intérêt. Cet appel a été lancé vendredi 15 avril 2022 par le Secrétaire permanent au ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, Martin Niteretse, à l’occasion de la clôture des activités de la formation de 5 jours à Gitega, en leur faveur, sur le contentieux et les procédures administratives.

Au cours de cette formation, les participants ont été formés sur la légistique, les procédures de prise de décisions, le contrôle de la légalité des actes et actions administratives posées par les autorités susmentionnées ainsi que la responsabilité administrative.

Selon Martin Niteretse, ça été une occasion pour les Gouverneurs de provinces de de perfectionner leurs connaissances en matière de l’exercice de tuteur sur les communes et de voir comment les décisions sont orientées.

A cette occasion, Martin Niteretse a précisé que les Gouverneurs de provinces doivent s’assurer que les mesures prises par les administrateurs communaux, les conseils communaux ou les autres autorités relevant de la commune sont régulières et conformes à la loi.

Le Secrétaire permanent au ministère en charge de l’intérieur a souligné par la même occasion que les acquis de cette formation leur permettront de mieux gérer la chose publique au quotidien.

Pour Martin Niteretse, désormais, aucune situation ne sera plus larvée dans sa recherche de solution, pour éviter de créer des frustrations au sein de la population. « Il faudra désormais inverser la tendance en anticipant plutôt sur les problèmes posés, pour trouver solution aux préoccupations des citoyens. Le principe de gestion des problèmes est la prévention, la répression n’intervient qu’en cas d’échec de la prévention », a-t-il insisté.

Pour terminer, le Secrétaire permanent au ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique a indiqué que c’est le principe énoncé par le Chef de l’Etat selon lequel le peuple doit être au centre d’intérêt qui va éclairer les actions des administratifs à la base, au niveau déconcentré et au niveau décentralisé.

« En appliquant la loi dans toute sa rigueur, le peuple sera heureux des actions des administratifs », a conclu Martin Niteretse.

Source: Radio Television Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.