Le 1er Ministre Alain Guillaume Bunyoni et son épouse se sont associés aux chrétiens de l’Église Emmanuel Kigobe à Gasenyi, zone Gihosha en commune Ntahangwa de la Mairie de Bujumbura, dans le culte dominical dimanche 30 janvier 2022.

Dans son mot d’accueil, le Représentant légal de la communauté des églises Emmanuel a fait savoir que cette église contribue dans différents secteurs de la vie du pays. Il a cité l’exemple du centre dénommé chez Johnson situé à Gasenyi en commune Muha qui héberge une école fondamentale qui dispense les enseignements en langue anglaise, une école des muets, une école des métiers, une école en leadership pour les pasteurs et autres serviteurs de Dieu, un hôpital etc….

Prenant la parole, le 1er ministre Alain Guillaume Bunyoni a salué la contribution de cette église, surtout la discipline qui s’observe au sein de cette communauté.

S’appuyant sur la parole de Dieu Deutéronome 11:1-2 et 12; le 1er ministre Alain Guillaume Bunyoni a appelé les chrétiens de l’Eglise Emmanuel de Gihosha à prêcher la bonne nouvelle dans leur entourage et communauté respectifs et plus particulièrement en commençant la prédication dans leurs familles.

Dans sa prédication, le 1er ministre Alain Guillaume Bunyoni a invité les fidèles de l’Eglise Emmanuel de Gihosha à garder les commandements et les lois de Dieu. Il a exhorté les parents à prendre le devant en éduquant leurs enfants en se référant à la parole de Dieu.

Le 1er ministre Alain Guillaume Bunyoni a appelé les burundais et les chrétiens de l’Eglise Emmanuel en particulier, à rendre grâce à Dieu, car, il est resté au côté des burundais dans les moments difficiles que le pays a traversés. Pour la communauté des églises Emmanuel, Alain Guillaume Bunyoni a souligné que Dieu les a épargnées des divisions au sein de cette communauté.

Le Premier ministre Alain Guillaume Bunyoni a aussi exhorté les burundais à rompre avec les mauvaises habitudes. Il a invité en outre les couples à couper court avec les mauvais comportements, sources de malédictions et de conflits familiaux.

Source: Radio Television Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.