Dans le cadre de jeudi dédié à l’environnement et le projet Ewe Burundi Urambaye, le Vice Président de la République Prosper Bazombanza s’est joint jeudi 24 février 2022 à la population de Mabayi en province de Cibitoke dans les travaux d’intérêt communautaire. Ces travaux consistaient à protéger les berges de la rivière Ruhwa, à la frontière avec le Rwanda en y plantant des bambous et autres arbres dénommés Umuhumuza.

Dans son discours, le Vice-Président de la République, Prosper Bazombanza a encouragé la population de Mabayi à sauvegarder l’environnement pour protéger le sol contre l’érosion. Comme cette année est dédiée à l’agriculture, il a invité la population à s’atteler aux travaux champêtres pour cette saison culturale B.

En saluant la bon voisinage qui existe entre les habitants de la zone Bweyeye et les habitants de la colline Ruhororo de la commune Mabayi, le Vice-Président de la République Prosper Bazombanza espère que les relations avec le Rwanda vont se normaliser afin que les populations des deux pays se développent tout en respectant la souveraineté de chaque pays.

Au moment où l’Union Européenne et les États-Unis ont levé les sanctions sur le Burundi, le Vice-Président Prosper Bazombanza a exhorté la population burundaise à s’atteler davantage aux travaux de développement afin de rattraper le temps perdu lors des sanctions économiques.

Le Vice-Président de la République a aussi appelé les élèves à faire preuve de discipline et étudier avec assiduité. Aux enseignants, il a exhorté à dispenser les leçons convenablement toutefois en mettant en avant l’éthique et la déontologie professionnelle.

Concernant la protection de l’environnement, le Vice-Président de la République Prosper Bazombanza a appelé la population de Mabayi au respect de loi régissant l’extraction minière tout en préservant l’environnement.

Concernant la pandémie de la Covid19, le Vice-Président de la République Prosper Bazombanza se réjouit qu’en province de Cibitoke un seul cas de Covid19 est sous traitement. Il les a encouragés à garder la même stratégie en mettant en avant les mesures barrières contre cette pandémie.

En marge de ces travaux communautaires, une mère vivant du côté Rwanda a vu son enfant vivant côté Burundi, des moments d’émotion et de nostalgie se sont observés, des rires et pleurs.

Source: Radio Television Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.