Selon Actualité.CD, sept chefs d’Etats africains se sont réunis à Kinshasa pour évaluer l’application d’un Accord sur la paix, la sécurité et la coopération dans la région des Grands-Lacs.

Autour de leur hôte congolais Félix Tshisekedi, les présidents Cyril Ramaphosa de l’Afrique du Sud, Yoweri Museveni d’Ouganda, João Lourenço d’Angola, Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville, Faustin Archange Touadéra de la Centrafrique et Evariste Ndayishimiye du Burundi ont pris part à cette rencontre de haut niveau dans la capitale congolaise.
Lors de ce sommet, le président ougandais Yoweri Museveni a passé le bâton de commandement à son homologue congolais Félix Tshisekedi qui assurera la présidence de ce mécanisme dans les 12 prochains mois.

Le congolais Félix Tshisekedi prend la direction de ce mécanisme alors que les violences ne faiblissent pas dans l’Est du pays où opèrent notamment les rebelles burundais du FNL, de Red Tabara, …, des Rwandais de FDLR et les Ougandais de l’ADF, commente Actualité.CD.

Le président Tshisekedi a indiqué que « plusieurs centaines de combattants des groupes armés ont été capturés et rapatriés dans leurs pays d’origine ». Et de rassurer que ce travail se poursuivra jusqu’à la pacification et la stabilisation de la partie orientale de la RDC.

Ce sommet est la dixième après celui qui s’est tenu à Kampala en 2018. Selon Actualité.CD, le Burundi a accepté d’abriter le 11ème sommet qui se tiendra en 2023.

L’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République Démocratique du Congo (RDC) et la région avait été signé en février 2013 par 11 pays de la conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) sous l’égide de l’ONU, à Addis-Abeba.

Kenya : Le président Uhuru soutient officiellement la candidature de Raila Odinga, écrit The Star
S’adressant aux délégués de la région du Mont Kenya ce 23 février, le président kenyan Uhuru Kenyatta a exhorté sa communauté à soutenir la candidature de Raila Odinga, affirmant qu’il a les meilleurs projets pour le pays.
Selon le président Uhuru, Raila est la meilleure solution pour le Kenya. Décrivant celui qu’il préfère être son successeur, il a fait savoir qu’il remettra paisiblement le pouvoir à Raila Odinga comme ce dernier comprend la destination de son pays.

Selon The Star, le vice-président William Ruto, qui est aussi candidat aux présidentielles prévues en août prochain, critique le soutien d’Uhuru Kenyatta à Raila.
Alors qu’il s’adressait à ces partisans ce jeudi le 24 février, Ruto a fait comprendre qu’il respecte la décision d’Uhuru d’endosser la candidature de Raila Odinga.

J’ai voté Uhuru, j’ai fait campagne pour lui et Odinga n’a jamais voté ni fait campagne pour le président Kenyatta, mais je suis d’accord avec sa décision de soutenir cette personne qui n’a jamais voté pour lui. Cependant, Odinga devrait se rappeler que je ne suis pas en compétition avec Uhuru, mais plutôt avec lui », fustige William Ruto.
De nombreux Kenyans ont exprimé des réactions mitigées suite à cette nouvelle. Les alliés de Ruto qualifient cette décision de sans effet, révèle The Star.

Le commerce entre la Tanzanie et le Kenya atteint 2 trillions de shillings

Selon le quotidien régional The East African, le commerce bilatéral entre la Tanzanie et le Kenya a atteint 905,5 millions de dollars de janvier à novembre 2021, d’après la Banque centrale du Kenya.
Les importations du Kenya en provenance de la Tanzanie se sont élevées à 1 152 milliards de shillings et les exportations à 928,9 milliards de shillings, démontre The East African.

Les principales exportations de la Tanzanie vers le Kenya comprennent les céréales, le bois ainsi que les légumes. Les exportations du Kenya vers la Tanzanie incluent notamment le savon, le fer et les médicaments emballés, explique le quotidien régional.

Les exportations de la Tanzanie concernent aussi les autres pays de la Communauté Est Africaine (EAC). Selon nos confrères de The East African, les principales destinations d’exportations de la Tanzanie dans l’EAC en 2021 étaient le Kenya avec 230,2 millions de dollars, le Rwanda avec 208 millions de dollars, l’Ouganda avec 191,3 millions de dollars et le Burundi avec 179 millions de dollars.

Rwanda : Les prix du maïs revus à la hausse par le gouvernement

Le gouvernement rwandais a haussé le prix du maïs de 5 % suite à un déficit de production occasionné par une sécheresse prolongée dans la province de l’Est, premier producteur du maïs du pays, écrit The New Times.
Selon le même quotidien rwandais, le prix du maïs est haussé jusqu’ à 237 francs rwandais par kilogramme, contre 226 francs rwandais qui avait été fixé en février de l’année dernière.

Le ministère rwandais chargé du Commerce indique que les prix sont fixés en fonction des investissements des agriculteurs afin d’éviter que ces derniers enregistrent des pertes énormes, précise The New Times.
Selon le même ministère, toute la récolte de maïs destinée à la vente doit être collectée dans des endroits appropriés afin d’améliorer sa commercialisation. Ainsi, selon The New Times, tous les commerçants doivent avoir des licences leur permettant de faire le commerce des produits agricoles.

La croissance des cas de toux et grippe dans les écoles en Ouganda inquiète

Selon le journal ougandais The Independent, le nombre élevé de cas de grippe et de toux sont signalés surtout chez les enfants de l’école maternelle et primaire, suscitant des inquiétudes qu’il serait lié à la covid-19. Néanmoins, les responsables des écoles tranquillisent que cela n’est pas lié à la covid-19.
Certains parents pensent que les écoles essaient de cacher les cas positifs à la covid-19. Selon The Independent, certains parents ont même dépêché leurs enfants à l’hôpital pour le test covid-19.

Sur les écoles où les journalistes de ce quotidien ougandais sont passés ce 24 février à Kampala, les responsables de ces écoles rejettent des propos comme quoi la grippe et la toux parmi leurs écoliers seraient liées à la covid-19. Ces derniers soulignent que la toux et la grippe ne sont pas nouvelles dans les écoles ougandaises.


Source: IWACU Burundi

By pr.web

Leave a Reply

Your email address will not be published.